La chute de l’« ami » syrien de Macron et Hollande

Par

« Milliardaire », « faiseur de paix en Syrie » ou « acteur du dialogue inter-religieux » : pendant dix ans, des dirigeants politiques et religieux français ont déroulé le tapis rouge à Mohamad Izzat Khatab, homme d’affaires syrien au passé nébuleux. Il vient d’être mis en examen dans une vaste affaire d’escroquerie, selon une enquête de Mediapart.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sur la photo, c’est une évidence : Mohamad Izzat Khatab parle à l’oreille des puissants. Les selfies de l’homme d’affaires syrien avec les chefs d’État en font foi. Le courtisan en a même fait sa carte de visite.