Entreprises: Macron veut sévir contre les positions dominantes

Par
Emmanuel Macron a annoncé mardi qu'il porterait des propositions contre les positions dominantes dans le cadre de la campagne des élections européennes de mai 2019, y voyant une condition de survie pour les entreprises technologiques européennes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a annoncé mardi qu'il porterait des propositions contre les positions dominantes dans le cadre de la campagne des élections européennes de mai 2019, y voyant une condition de survie pour les entreprises technologiques européennes.