Une école plus si obligatoire

Pour faire face à la menace de coupures d’électricité cet hiver, le gouvernement a brandi une possible fermeture des écoles le matin, au coup par coup. Cette politique repose, trois ans après l’épidémie de Covid, la question de l’obligation d’instruction des enfants, un principe sans cesse attaqué.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Il y aura toujours une bonne raison, une excellente raison pour fermer les écoles. Quand ce n’est pas le Covid, le froid de canard, on invoquera le manque d’attractivité du métier d’enseignant ou, dernier exemple en date, la lutte contre l’épidémie de bronchiolite.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal