Assistants du FN: ce qu'a écrit le parlement européen à Taubira

Par et

Le parlement européen a alerté lundi la ministre de la justice française « sur une possible utilisation frauduleuse de fonds européens » par le Front national à Strasbourg. Dans cette lettre, évoquée par Le Monde et consultée par Mediapart, le président du parlement s'inquiète de « l'ampleur » des « constatations qui touchent un parti politique français de premier plan ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le parlement européen a alerté lundi 9 mars la ministre de la justice française sur « une possible utilisation frauduleuse de fonds européens » concernant 20 assistants du Front national à Strasbourg, et des soupçons d'emplois fictifs pour certains. Dans une lettre envoyée lundi à Christiane Taubira, que Mediapart a pu consulter, le président de l'institution liste d'éventuelles irrégularités financières et « (s') engage à transmettre tout document aux autorités compétentes en France qui permettrait de vérifier si cette utilisation de l'argent public européen ne contrevient pas aux lois de la République française ». Il s'inquiète de « l'ampleur » des « constatations qui touchent un parti politique français de premier plan ».