FN: L’ancien conseiller de Trump Steve Bannon rallume la flamme

Par Pseudonyme

La visite surprise de l’ancien conseiller du président des États-Unis, Steve Bannon, antisémite, islamophobe et proche des néonazis américains, a redonné un coup de fouet aux militants d’extrême droite, réunis à Lille pour le congrès de la « refondation » du FN.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Lille, de notre envoyé(e) spécial(e).-  Tout le monde s’est fait beau pour ce congrès de la « refondation » du Front national organisé à Lille les 10 et 11 mars ; mais le cœur n’y est pas. Sous leurs manteaux trempés de pluie, les militants ont l’air déprimé. C’est presque en silence qu’ils font la queue pour récupérer leurs sacs de toile siglés, remplis de prospectus à la gloire du parti. « En avant pour un nouveau front ! » clament joyeusement quelques affichettes. Mais, rien à faire, ça ne prend pas.