En Alsace, la route envers et contre tout

De nombreux dispositifs d’expertise des grands projets ont été mis en place. Mais leur efficacité reste faible, comme le démontre le plan de contournement routier de Strasbourg.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Agir pour le climat n’est pas une notion abstraite », rappelle Alain Clappier du Laboratoire image ville environnement (LIVE), à l’université de Strasbourg. En Alsace, l’État a pourtant donné son feu vert au « grand contournement ouest » (GCO) de Strasbourg, un projet autoroutier de vingt-quatre kilomètres visant à délester la capitale alsacienne. Et ce malgré un avis défavorable de la commission d’enquête publique.