Fraude et paradis fiscaux dans le viseur

Création d'un parquet spécialisé et d'un office central pour lutter contre la fraude fiscale, durcissement de la répression, obligation pour les banques de publier la liste de leurs filiales dans les paradis fiscaux... François Hollande a tenté de démontrer sa volonté de se saisir du sujet chaud du moment.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Après les annonces de la semaine dernière, qui n'étaient qu'une reprise de mesures déjà dans les tuyaux, François Hollande a tenté de mettre en scène son autorité. Outre les mesures de moralisation de la vie publique, il a présenté ce mercredi tout un arsenal pour contrer la fraude et l'évasion fiscales. Sujets brûlants après le désastreux symbole du ministre censé mener la répression avouant qu'il possédait un compte caché, en Suisse puis à Singapour. Analyse de cette batterie d'annonces, qui prendront la forme d'un projet de loi, présenté le 24 avril en conseil des ministres.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal