UMP: le constat sans concession des jeunes têtes pensantes de la droite

Par

Ce sont de hauts fonctionnaires, des anciens de la direction des études de l'UMP, d’ex-conseillers élyséens ou de jeunes élus. Face à la crise politique, morale, idéologique et financière de leur parti, ils dressent un état des lieux alarmant et veulent entamer eux-mêmes sa reconstruction.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Depuis deux ans, on ne parle que de l’UMP pour parler des affaires. C'est une pelote de laine qui se déroule sans fin. On est en train de casser le parti » ; « Notre message politique est devenu totalement inaudible » ; « On lave du linge qui était très sale, ce nettoyage est violent mais nécessaire ». Ce sont de jeunes élus, des anciens de la direction des études, d’ex-conseillers élyséens ou de hauts fonctionnaires passés par des cabinets ministériels. Face à la crise sans précédent de l'UMP – politique, idéologique, morale, financière – ils dressent pour Mediapart un état des lieux alarmant de leur parti et expliquent pourquoi ils veulent entamer eux-mêmes sa reconstruction idéologique.