La Macronie laisse François de Rugy monter seul en première ligne

Par et

Aucun cacique de LREM n’est monté au front pour défendre Rugy. En « off », plusieurs élus font part de leur panique face à une affaire qui tombe franchement mal après la crise des « gilets jaunes ». Pour l’heure, l’ancien président de l’Assemblée reste toutefois au gouvernement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une journée après les révélations de Mediapart sur les dîners fastueux des époux Rugy sur fonds publics, la majorité présidentielle reste silencieuse. Gênés aux entournures par la puissance symbolique des images de homards géants et de grands crus servis par l’actuel ministre de la transition écologique et solidaire à ses convives, lorsqu’il était président de l’Assemblée nationale, les députés La République en marche (LREM) préfèrent ne pas répondre à nos questions.