La villa du ministre Lamy repose sur un permis «illégal»

Par

François Lamy n’a pas obtenu l’avis favorable de l’architecte des bâtiments de France avant de construire sa maison, située dans le périmètre d’un monument historique, à Palaiseau (Essonne). Sa mairie a demandé rétroactivement l’avis de l’administration, ce qui, selon un responsable de la direction du patrimoine, rend le permis de construire « illégal ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour un ministre, c’est fâcheux. Surtout s’il est chargé de la ville. François Lamy, l’ancien bras droit de Martine Aubry, pourrait subir l’affront de voir annuler le permis de construire de sa maison contemporaine, édifiée à Palaiseau (Essonne) en 2005.