L’extrême droite à Orange: Bompard repousse Le Pen

Par

À Orange, au second tour d’une élection départementale partielle, le clan Bompard a battu ce dimanche celui de la famille Le Pen. Au premier tour, la droite classique, la gauche et les écologistes avaient été éliminés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Est-ce une curiosité locale, ou le nouveau symptôme de l’irrésistible poussée de l’extrême droite en France ? Le second tour d’une élection départementale (annulée par le tribunal administratif puis le Conseil d’État) opposait en tout cas, comme en mars 2015, le clan Bompard qui tient la ville d’Orange depuis vingt et un ans, à des proches de la famille Le Pen. Pour mémoire, la petite-fille Marion est députée de la ville voisine de Carpentras depuis 2012.