Fichier TES: le gouvernement va revoir sa copie

Par

S'il n'est pas question de suspendre la mise en place du fichier rassemblant les données biométriques des détenteurs de carte d’identité ou de passeport, Bernard Cazeneuve et Axelle Lemaire ont annoncé quelques concessions.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve et la secrétaire d’État au numérique Axelle Lemaire ont tenté, lors d’une déclaration commune organisée jeudi 10 novembre, de calmer la polémique sur la création du fichier « TES » en annonçant quelques concessions.