Face à Macron, les gauches ne marchent pas toutes dans la même direction

Par

La gauche et les écologistes se divisent sur le débouché politique à donner à la mobilisation contre la réforme des retraites. Certains veulent proposer immédiatement une perspective unitaire, d’autres préfèrent jouer, pour l’heure, leur propre partition.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un appel lancé par le patron de la CGT aux responsables politiques. Dimanche 8 décembre, à midi, sur France Inter, Philippe Martinez prend la gauche à partie : « À chaque fois qu’il y a un mouvement social, il faut que le politique joue son rôle, qu’il y ait un relais. Ça s’appelle un projet politique. Et ça, ce n’est plus de notre ressort à nous [les syndicats – ndlr]. […] Qu’ils se mettent d’accord, ou en tout cas, qu’ils fassent des propositions. C’est leur responsabilité de transformer en projet politique des revendications sociales ! »