Affaire Legay: un commissaire divisionnaire mis en examen

Par

Le commissaire Rabah Souchi, à la tête des opérations de maintien de l’ordre le 23 mars 2019, à Nice, a été mis en examen au mois de novembre pour complicité de violences volontaires, selon nos informations. L’IGPN lui reprochait d’avoir mené une charge « disproportionnée ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’affaire Geneviève Legay, du nom de cette femme de 73 ans gravement blessée lors d’une charge de police contre un rassemblement de « gilets jaunes » à Nice, le 23 mars 2019, vient de franchir un pas important sur le plan judiciaire.