L'homme fort des JO de Tokyo en 2020 poursuivi en France

Par
Le président du Comité olympique (CO) japonais a été mis en examen en France le 10 décembre dernier pour corruption active dans le cadre de l'attribution des Jeux olympiques de 2020 à Tokyo, a annoncé vendredi le parquet national financier (PNF).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS/TOKYO (Reuters) - Le président du Comité olympique (CO) japonais a été mis en examen en France le 10 décembre dernier pour corruption active dans le cadre de l'attribution des Jeux olympiques de 2020 à Tokyo, a annoncé vendredi le parquet national financier (PNF).