La justice saisie de l’affaire du prêt émirati de 8 millions d’euros au RN

Par et

Selon nos informations, la justice se penche sur les conditions d'obtention du prêt de 8 millions d’euros qui a sauvé le Rassemblement national après les élections de 2017. Un signalement de Tracfin a été joint à l’enquête en cours sur les commissions touchées par l’intermédiaire des prêts du RN, l’ex-eurodéputé Jean-Luc Schaffhauser.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Selon nos informations, la justice s’intéresse aux conditions d'obtention du prêt de 8 millions d’euros qui avait sauvé le Rassemblement national, en grande difficulté financière après les élections de 2017, et en particulier à la commission versée en marge de ce contrat.