Comment la «question rom» a fabriqué un racisme d'Etat

Par

Roms et riverains, une politique municipale de la race : paru aux éditions La Fabrique, ce livre fait surgir comment s'est institutionnalisée une politique de discrimination des Roms appuyée sur un racisme culturel revendiqué. À lire au moment où Manuel Valls, son instigateur, est l'invité de « En direct de Mediapart ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il faut lire le livre Roms et riverains, une politique municipale de la race, qui vient de paraître aux éditions La Fabrique, pour au moins trois raisons. La première n'est pas la principale mais renvoie aux choix éditoriaux faits par les différents médias. Depuis 2008, Mediapart n'a cessé de souligner l'instrumentalisation politique d'un problème social majeur : le traitement réservé aux populations roms (20 000 personnes en France). Nous l'avons fait par de très nombreux reportages, détaillant les politiques d'expulsion mises en place par Sarkozy et intensifiées par Manuel Valls, mais aussi par de nombreuses enquêtes politiques montrant comment cette stratégie de boucs émissaires était une machine à fracturer l'ensemble de la société.