Marisol Touraine : «Tout sera négociable, tout ne sera pas possible»

Retraite, chômage, dépendance, santé... En charge du pôle social dans l'équipe de François Hollande, la députée socialiste Marisol Touraine veut garantir des droits sociaux fondés sur la solidarité. « Nous ne ferons pas la même politique sociale que Nicolas Sarkozy », promet-elle, tout en insistant sur les contraintes financières. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

A gauche, le sujet est ultra-sensible. Le mouvement contre les retraites de l'automne 2010, avec des manifestations inégalées depuis 1995, l'a montré. En 1995, c'était l'avenir de la Sécurité sociale qui était déjà en jeu. Dans cette campagne, le candidat du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon, se veut le défenseur des retraites ou du système de santé face à un François Hollande jugé trop timide. En charge de la santé, de la dépendance et des retraites dans l'équipe du candidat PS, la députée Marisol Touraine s'en défend et prône une rénovation de la protection sociale à la française. En résumé : l'aménager pour garantir sa pérennité dans un cadre budgétaire très contraint et qu'assume le candidat socialiste. (Sous l'onglet "Prolonger" : le programme social/santé de François Hollande.)