Macron ou l’abstention : pour s’éviter un psychodrame, LR ne tranche pas

Au lendemain de la lourde défaite de Valérie Pécresse, le parti Les Républicains s’est accordé sur une consigne de vote ambiguë en vue du second tour. En interne, plusieurs lignes s’opposent quant au positionnement à adopter vis-à-vis d’Emmanuel Macron. 

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Après trois heures de palabres, lundi après-midi, le président du parti Les Républicains (LR) se présente devant la presse. La mine de Christian Jacob est celle d’un lendemain de débâcle mais, dans l’océan de désespoir qui risque de le submerger, le député de Seine-et-Marne a trouvé un peu d’air : le bureau politique de LR a réussi à adopter une position majoritaire sur le deuxième tour de l’élection présidentielle, retardant de quelques semaines une implosion qui semble inéluctable.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal