L'UMP Arlette Grosskost : «Sarkozy, c'est du passé»

Par et

« Sarkozy, c’est du passé. Si nous voulons une véritable rupture, faisons-la. Les conférences, ça lui réussit, je lui souhaite de continuer dans cette voie. » Au lendemain de l’accord au bureau national de l’UMP, Arlette Grosskost, députée du Haut-Rhin, espère tourner la page. Elle le dit vigoureusement dans le 18e numéro d’Objections, l’entretien de Mediapart. Entretien intégral dans l'article.  

La lecture des articles est réservée aux abonnés.