L'UMP Arlette Grosskost : «Sarkozy, c'est du passé»

« Sarkozy, c’est du passé. Si nous voulons une véritable rupture, faisons-la. Les conférences, ça lui réussit, je lui souhaite de continuer dans cette voie. » Au lendemain de l’accord au bureau national de l’UMP, Arlette Grosskost, députée du Haut-Rhin, espère tourner la page. Elle le dit vigoureusement dans le 18e numéro d’Objections, l’entretien de Mediapart. Entretien intégral dans l'article.  

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

Si vous rêvez d’un discours sans langue de bois, regardez l’entretien de Mediapart avec Arlette Grosskost, députée UMP du Haut-Rhin. Comme de nombreux parlementaires de droite (lire « La sourde colère des députés UMP »), elle a assisté à ce qui s’est passé au sommet de son parti, la bataille Copé-Fillon, les multiples affaires, le scandale Bygmalion, et l’incessant feuilleton du retour de Nicolas Sarkozy.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié