Troisième dose : tout pour les vaccinés

Par

Le président presse l’ouverture de la campagne de rappel à la mi-septembre pour les populations à risque, axant de nouveau sa communication sur celles et ceux qui ont déjà fait le choix du vaccin. Quitte à oublier un Français de plus de 80 ans sur cinq qui n’a pas encore reçu de première dose du tout.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À l’issue du conseil sanitaire du 11 août, aucun mea culpa de l’exécutif sur le manque d’actions pour aller chercher les plus fragiles encore non vaccinés. À l’inverse, la situation jugée « dramatique » aux Antilles par Emmanuel Macron est brandie en contre-exemple.