La première «salle de shoot» ouvre à Paris

Par

La première « salle de consommation à moindre risque », est inaugurée par la maire de Paris et la ministre de la santé. Cette expérimentation doit permettre une meilleure prise en charge des toxicomanes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après des années de débats acharnés, la première « salle de shoot » est inaugurée ce mardi 11 octobre à Paris, en présence de la maire de la capitale, Anne Hidalgo, et de la ministre de la santé, Marisol Touraine. Elle ouvrira ses portes dès vendredi. Cette « salle de consommation à moindre risque » – appellation officielle – permettra d'accueillir chaque jour environ deux cents toxicomanes majeurs qui seront enregistrés de manière anonyme, lors de leur première visite. La salle comprend un accueil, une salle d'attente et une salle de consommation divisée en six box particuliers.