L'extinction de la Cades libérera 24 milliards d'euros à l'horizon 2024

Par
Au lendemain des mesures annoncées par Emmanuel Macron en réponse au mouvement des "Gilets jaunes", le président de la Cades a réaffirmé mardi que l'extinction de l'organisme en 2024 obligerait bien à reprendre 15 milliards d'euros de dette de la sécurité sociale comme prévu et libérerait une manne de 24 milliards d'euros à cet horizon.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Au lendemain des mesures annoncées par Emmanuel Macron en réponse au mouvement des "Gilets jaunes", le président de la Cades a réaffirmé mardi que l'extinction de l'organisme en 2024 obligerait bien à reprendre 15 milliards d'euros de dette de la sécurité sociale comme prévu et libérerait une manne de 24 milliards d'euros à cet horizon.