Cette semaine dans «A l’air libre»

Par

Cette semaine, dans « À l’air libre », des enquêtes, des reportages, des interviews… et, surtout, un ton que vous n’entendrez pas ailleurs.

 

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Lundi, Jade Lindgaard et la députée LFI Mathilde Panot étaient sur notre plateau pour dialoguer sur la fuite de milliers de documents liés à la sécurité du site nucléaire de Flamanville. Mardi, c'était Me Ouadie Elhamamouchi, avocat du Comité contre l'islamophobie en France, qui expliquait en quoi, selon lui, les reproches faits à l'association pour justifier sa dissolution n'étaient pas fondés. Ce même jour, Fabrice Arfi nous parlait de l'affaire Bismuth et David Perrotin du soutien de la direction de Canal + au délinquant Eric Zemmour. 

Mercredi, deux sociologues du CNRS, Marwan Mohammed et Sarah Mazouz, donnaient leur point de vue sur le projet de loi Séparatisme présenté le jour-même en Conseil des ministres. Ce même texte était décrypté le lendemain par la professeure de droit Stéphanie Hennette-Vauchez. Célia Mebroukine montrait quant à elle que la ministre du logement Emmanuelle Wargon s'était légèrement avancée en annonçant la semaine précédente que tous les migrants évacués de la place de la République seraient vite relogés.

 

" Séparatisme ", sécurité nucléaire, Zemmour, Sarkozy, une semaine dans À l'air libre © Mediapart

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous