Roms: plus de 11.000 personnes expulsées de leur campement en 2015

Par

Six Roms sur dix vivant en bidonville ont été délogés de force de leur logement de fortune l’année dernière en France, selon le recensement effectué par la Ligue des droits de l’homme (LDH) et le European Roma Rights Centre (ERRC), rendu public mardi 12 janvier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En 2015, pendant que l’afflux de réfugiés faisait la une des journaux, les Roms vivant en France ont continué de faire l’objet d’expulsions massives de leur logement. Au total, 11 128 personnes se sont fait évacuer de force par les autorités de 111 lieux de vie, selon le dernier recensement effectué par la Ligue des droits de l’homme (LDH) et le European Roma Rights Centre (ERRC), rendu public mardi 12 janvier (le consulter ici dans son intégralité). « Sans avoir la prétention à l’exhaustivité de la situation étant donné le manque de données officielles disponibles, ce recensement voudrait cependant en être l’expression la plus objective possible », notent les deux structures. De fait, aucun autre outil statistique n’existe.