Bure : un projet d'enfouissement des déchets nucléaires « précipité »

Par

Le calendrier prévu pour la création du site de stockage dans la Meuse est précipité et ne permet pas de garantir la sûreté de l'installation, selon les conclusions de la commission nationale du débat public.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le calendrier, prévu pour la création d'un centre d'enfouissement des déchets nucléaires français à Bure (Meuse), est trop précipité et ne permet pas de garantir la sûreté de l'installation, selon les conclusions de la commission nationale du débat public (CNDP), qui estime qu'il est « urgent de restaurer un climat de plus grande confiance entre les citoyens, les experts, le maître d'ouvrage et les pouvoirs publics » sur ce projet contesté.