mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Mediapart ven. 30 sept. 2016 30/9/2016 Dernière édition

Après le remaniement, la perspective du vide

12 février 2016 | Par Hubert Huertas

Entre une réforme constitutionnelle en phase finale, un remaniement sans consistance et un discours présidentiel déconnecté, le pouvoir vient de confirmer son épuisement. Cet état d’impuissance ouvre une période d’incertitude inédite à quelques mois de la présidentielle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Résumé des épisodes précédents. Après les attentats du 13 novembre, aux yeux d’une France sidérée, François Hollande était devenu une référence. Un point fixe vers lequel ont convergé les regards, dans l’un de ces moments qu’on qualifie « d’unité nationale ». Alors que sa promesse de lutte contre le chômage faisait hausser les épaules et le condamnait à la colère ou à l’indifférence publique, cet énorme événement lui conférait une légitimité qu’il n’avait jamais vraiment acquise, encore moins conservée après les attentats du 7 janvier 2015.