Résumé des épisodes précédents. Après les attentats du 13 novembre, aux yeux d’une France sidérée, François Hollande était devenu une référence. Un point fixe vers lequel ont convergé les regards, dans l’un de ces moments qu’on qualifie « d’unité nationale ». Alors que sa promesse de lutte contre le chômage faisait hausser les épaules et le condamnait à la colère ou à l’indifférence publique, cet énorme événement lui conférait une légitimité qu’il n’avait jamais vraiment acquise, encore moins conservée après les attentats du 7 janvier 2015.