#MeToo: les médias mis en cause

Alors que la France a longtemps fait figure de retardataire, les violences sexistes et sexuelles font de nouveau la une de l’actualité avec, au cœur des dernières révélations, la situation dans plusieurs médias. La presse avait jusque-là peiné à mener sa propre introspection.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Comme un frémissement. Une nouvelle chance. Depuis un an et demi que #MeToo a ébranlé le monde, la France a parfois résisté à la dénonciation mondiale des violences sexuelles et sexistes, semblant en retard par rapport à certains de ses voisins. Mais depuis une semaine, plusieurs affaires font la une de la presse et déclenchent de nouveaux témoignages.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal