Dans le Sud, une franchise McDo dans la tourmente

Par

Travail dissimulé, harcèlement moral, agression sexuelle, escroquerie : à Nîmes, le franchisé Yvan Dupuis-Bardinal est accusé d’avoir fait vivre un enfer à plusieurs salariées. Plusieurs plaintes ont été déposées.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À quelques kilomètres de Nîmes (Gard) vit Martine Guagliardo. Elle virevolte, souvent les larmes aux yeux, entre des montagnes de papiers. « Je tomberai McDo, je les tomberai tous », répète-t-elle comme une litanie. Autour d’elle, certaines piles de documents font près d’un mètre. Il y a des dossiers prud’homaux par dizaines, des réglementations qu’elle a écrites, des attestations de témoignage de salarié·e·s, des centaines de paragraphes témoignant de souffrance au travail, des jugements des prud’hommes et une rupture conventionnelle déchirée.