Plan social de General Electric: la justice suspend la réorganisation d’une filiale

Par

La loi fait de plus en plus obstacle à la contestation des plans sociaux devant les tribunaux, mais celui de Nanterre a suspendu en référé, mercredi 11 décembre, le plan de réorganisation d'une filiale de General Electric (GE), pour violation des obligations de sécurité. En parallèle, une class action est engagée par des salariés à New York.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après l’acceptation du plan social de General Electric (GE) à Belfort le 29 novembre, le gouvernement et le groupe américain pensaient bien en avoir fini avec ce dossier qu’ils voudraient tant faire oublier. Erreur. La restructuration des activités de l’ancien Alstom continue à faire des vagues.