Oscar Temaru veut être le candidat de la décolonisation

Par

Le leader indépendantiste polynésien est de passage dans l'Hexagone afin d'obtenir les parrainages d'élus de sensibilité nationaliste et régionaliste, en vue de l'élection présidentielle. Il ne cherche pas à être élu, mais plutôt à faire valoir « le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À qui s'adresse Oscar Temaru ? Après 40 ans de lutte indépendantiste en Polynésie française, l'inamovible maire de la commune de Faa'a (Tahiti) se présente pour la première fois à l'élection présidentielle française. « Je ne veux pas être élu, précise-t-il d'emblée. Même si on me proposait d'occuper cette fonction, je refuserais. Mon but est de rassembler la majorité des suffrages au scrutin de mai 2017… en Polynésie. Si c'est le cas, cela aura valeur de référendum sur l'indépendance de mon pays et je proclamerai dans la foulée une déclaration de souveraineté. »