Les babouins savent lire et sont forts en orthographe

Par

Jusqu’à preuve du contraire, le babouin de Guinée, qui plus est marseillais, ne parle pas l’anglais. Mais cela ne l'a pas empêché d'avoir appris très rapidement à lire en anglais! Explication de cette révolution qui éclaire les processus mentaux qui sont à la base de la lecture.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des babouins élevés dans un laboratoire marseillais ont appris à lire en anglais ! Cet exploit peu banal a été réalisé au LPC, le laboratoire de psychologie cognitive de l’université d’Aix-Marseille (associé au CNRS), grâce aux efforts d’une équipe de cinq chercheurs, Jonathan Grainger, Stéphane Dufau, Marie Montant, Johannes Ziegler et Joël Fagot. Les chercheurs ont entraîné six babouins de Guinée (Papio papio), trois mâles et trois femelles, à reconnaître des mots anglais de quatre lettres comme “Land” et à les distinguer de pseudo-mots comme “Dran”.