Paris a effacé une dette fiscale d'un proche de Modi

Par
L'homme d'affaire indien Anil Ambani, proche du Premier ministre Narendra Modi, aurait bénéficié en 2015 de l'effacement de plus de 140 millions d'euros de dette fiscale par la France au moment où Paris négociait avec l'Inde la vente de 36 avions de combat Rafale, écrit le Monde dans son édition de samedi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'homme d'affaire indien Anil Ambani, proche du Premier ministre Narendra Modi, aurait bénéficié en 2015 de l'effacement de plus de 140 millions d'euros de dette fiscale par la France au moment où Paris négociait avec l'Inde la vente de 36 avions de combat Rafale, écrit le Monde dans son édition de samedi.