Tests Covid-19: la machine est toujours grippée

Par

Malgré la mobilisation affichée de généraliser les tests à l’ensemble de la population, la mise en œuvre reste poussive. « On pourrait faire trois fois plus », assure le syndicat des jeunes biologistes médicaux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Élément clé du déconfinement, le dépistage du Covid-19 reste mi-avril toujours aussi balbutiant en France. Alors que les tests sérologiques – qui permettent de détecter l’immunité des patients face au virus – ne sont toujours pas validés, les tests PCR [polymerase chain reaction ou amplification en chaîne par polymérase] existants sont toujours en nombre très faible.