Conflit d’intérêts: la réunion qui trahit le numéro 2 de l’Elysée

Par

En mars 2017, quelques mois après avoir quitté Bercy, Alexis Kohler s’est retrouvé du côté du privé pour y défendre la cause de MSC, le croisiériste où il est allé pantoufler. L’ancien secrétaire d’État Christophe Sirugue, ébahi, a confirmé l’information à Mediapart.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Fin mars 2017, Alexis Kohler est de retour à Bercy. Six mois après avoir abandonné ses fonctions, l’ancien directeur de cabinet d’Emmanuel Macron – quand celui-ci était ministre de l’économie –, retrouve le ministère des finances. Mais cette fois, il y revient en tant que directeur financier de l’armateur italo-suisse MSC (Mediterranean Shipping Company), le groupe de transport maritime et croisière, contrôlé par son cousin Gianluigi Aponte, où il a trouvé refuge après avoir quitté la fonction publique. (voir notre enquête).