La chute du « protecteur » de Liliane Bettencourt

Par

L'avocat parisien Pascal Wilhelm, qui a passé 48 heures en garde à vue, a été mis en examen pour « abus de faiblesse » dans l'affaire Bettencourt, et placé sous contrôle judiciaire. En question : le mandat de protection future qu'il a accepté de la part de Liliane Bettencourt, alors que la milliardaire ne jouissait déjà plus de toutes ses facultés mentales.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Arrêté lundi 11 juin à l’aube à son domicile parisien, aussitôt perquisitionné - en présence du juge d'instruction Jean-Michel Gentil et de Christiane Féral-Schuhl, la bâtonnière des avocats parisiens -, et après avoir passé 48 heures en garde à vue dans les locaux de police de la brigade financière, rue du Château des Rentiers (Paris XIIIe), l’avocat fiscaliste Pascal Wilhelm a fait l’objet d’un mandat d’amener délivré mercredi matin par le magistrat bordelais.