Décompte du temps de parole de Zemmour : « On aurait pu avoir ce débat il y a longtemps déjà »

Par

Comment Éric Zemmour a-t-il fait vriller une partie des médias audiovisuels en imposant ses obsessions, l’islam et l’immigration ? « À l’air libre » décrypte l’extrême-droitisation du paysage audiovisuel avec notre invité, le journaliste et ancien membre du CSA Rachid Arhab.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

« À l’air libre », l’émission qui ouvre en grand les fenêtres !

Au sommaire : 

> Une émission consacrée à « l’extrême-droitisation » des médias, alors qu’Éric Zemmour, dont le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) demandait le décompte du temps de parole, vient d’être écarté de l’antenne par sa chaîne CNews.  Avec Rachid Arhab, journaliste et ancien membre du CSA, et Lucie Delaporte, journaliste à Mediapart où elle suit l’extrême droite.

> Avec Antton Rouget, retour sur l’affaire Benalla… le procès de l’ancien garde du corps d’Emmanuel Macron s’ouvre ce lundi.

À l'air libre (135) Zemmour, symptôme d'une dérive médiatique © Mediapart

Voir ou revoir toutes nos émissions ici.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous