Écoutes judiciaires: Ayrault défend la garde des Sceaux

Prise dans la tourmente de l'affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy, Christiane Taubira a reçu le soutien du premier ministre pour qui « toutes les règles ont été scrupuleusement respectées ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Expliquant dans un entretien aux Echos que « toutes les règles ont été scrupuleusement respectées », le premier ministre Jean-Marc Ayrault a défendu jeudi 13 mars Christiane Taubira accusée d'avoir menti dans l'affaire des écoutes judiciaires des conversations téléphoniques de Nicolas Sarkozy.