Une note de frais du FN qui met en cause la crédibilité des comptes de campagne

Libération dévoile l'une des notes de frais de la campagne de Marine Le Pen, fictive mais néanmoins prise en compte dans les comptes de campagne de la candidate, pour démontrer les limites de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il s'agit de la note de frais d'un des lieutenants de la campagne pour la présidentielle de Marine Le Pen, au nom de Jean-Lin Lacapell,  chargé de la mobilisation militante auprès des fédérations. « Une goutte d'eau », reconnaît Libération quelques minuscules 22 euros. L'homme est sensé avoir déjeuner avec deux journalistes de BFM et les avoir invité. Or ce déjeuner n'a jamais eu lieu. Mais la note figure bel et bien dans les comptes de campagne de la candidate frontiste. On touche là « aux limites » de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP), qui se base sur du « déclaratif », rappelle le journal.