Grand prix de Formule 1 : la note qui embarrasse le département des Bouches-du-Rhône

Par

De 2017 à 2020, la collectivité a versé 500 000 euros par an pour l’organisation du grand prix du Castellet, événement qui se déroule dans le Var. Une note interne avait alerté la présidente du département, Martine Vassal, sur le « risque juridique » entourant cette participation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Organisée le 20 juin, jour du premier tour des élections départementales et régionales, l’édition 2021 du grand prix de Formule 1 du Castellet (Var) fait la fierté de la droite régionale. À commencer par le maire de Nice Christian Estrosi, ancien champion de moto et passionné de sports automobiles, à l’origine du retour de la F1 sur le circuit Paul-Ricard depuis trois ans. Mais l’événement pourrait aussi se transformer en boulet pour la présidente LR du conseil départemental des Bouches-du-Rhône, Martine Vassal.