La primaire socialiste éclipsée par un triangle amoureux

Par
La campagne interne vue par le quotidien britannique The Guardian.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le quotidien britannique The Guardian rend compte de la primaire socialiste, sous l'angle... de l'ex-couple Royal-Hollande. Au passage, il assassine François Hollande en quelques traits perfides: «Hollande, 57 ans, député rural et ancien chef du Parti socialiste, fait figure de favori pour remporter la primaire du mois prochain. (...) Le blagueur corpulent et binoclard, réformateur résolu de la fiscalité, a suivi un régime et fait valoir qu'il est un “gars ordinaire” pour tenter de faire oublier les craintes qu'il soit trop terne pour diriger la France.»