Scolarisation des primo-arrivants, des circulaires attendues depuis longtemps

Par

Les circulaires sur la scolarisation des enfants « allophones nouvellement arrivés » rappellent la primauté du droit à l’éducation quelle que soit la situation administrative des enfants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Annoncées lors de la conférence de presse de rentrée par la ministre déléguée à la réussite éducative, George Pau-Langevin, trois circulaires (lire ici, ici et là) relatives à la scolarisation des enfants « allophones nouvellement arrivés », des Roms et des enfants du voyage, viennent d’être envoyées aux recteurs. Un tempo un peu étrange, puisque cette annonce intervient au moment où démantèlements de camps et expulsions de Roms battent leur plein.