Refus de remboursement de soins à une personne transgenre : six associations saisissent la justice

Face à la Caisse primaire d’assurance maladie de Roubaix-Tourcoing, qui lui avait injustement refusé le remboursement d’une plastie mammaire, Capucine H. a obtenu gain de cause devant la justice civile en février dernier. Ce jeudi, six associations LGBTQI+ doivent déposer plainte contre le médecin conseil de la Caisse pour discrimination fondée sur l’identité de genre, afin de « faire cesser ces pratiques ».

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Capucine H. remplissait tous les critères exigés par la loi : elle était prise en charge en affection longue durée (ALD) dans le cadre d’un parcours de transition entamé en 2016 et son opération (une double plastie mammaire) avait été prescrite par son médecin traitant, qui avait estimé qu’elle avait une poitrine « qui ne pouvait pas être considérée comme féminine ». L’intervention chirurgicale, chez cette patiente, qui avait déjà suivi un traitement hormonal et une vaginoplastie en 2020, avait été validée en réunion de concertation pluridisciplinaire par une équipe médicale du CHU de Lille.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal