Eric Woerth: enfin la retraite

Par
Eric Woerth, maintenu contre vents et marées au gouvernement cet été, puis face à la mobilisation contre les retraites cet automne, n'aura tout de même pas survécu au remaniement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après l'affaire Bettencourt, personne n'aurait compris qu'Eric Woerth conserve sa place au gouvernement. Mais personne n'ayant compris qu'il y soit maintenu cet été, un doute aura subsisté jusqu'au bout, lui-même s'étant accroché jusqu'au dernier moment. Face à ce désaveu tardif, le ministre du travail aura au moins sauvé les apparences: il part en catimini, au milieu des collègues. Et non sur une démission exigée de longue date par l'opposition.