Isabelle Thomas et Guillaume Balas: «Le PS n’est plus l’outil pertinent»

Par et

Dans un entretien à Mediapart, les eurodéputés Isabelle Thomas et Guillaume Balas expliquent les raisons de leur départ du PS. Proches de longue date de Benoît Hamon, ils rejoignent son « Mouvement du 1er juillet », et disent leur désaccord européen avec La France insoumise.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Isabelle Thomas et Guillaume Balas semblent soulagés, ce mardi 7 novembre, à l'heure d'annoncer leur choix de quitter un parti qui a occupé une majeure partie de leur vie. Pour la quinqua ex-icône de la gauche mitterrandienne et des manifs de 1986 contre la loi Devaquet comme pour le quadra ex-dirigeant de l'Unef des années 1990, le constat est sans appel. « La vie a quitté le PS », disent de concert dans un entretien à Mediapart les deux eurodéputés, membres du groupe social-démocrate à Strasbourg.