Musique: l’industrie qui n’aimait pas les femmes

Par et

Mediapart a eu accès à des centaines de témoignages de l’opération #MusicToo visant à dénoncer des violences sexistes et sexuelles. Ils décrivent une industrie où le sexisme est banalisé, où la précarité ou la consommation d’alcool représentent des dangers pour les femmes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un voyage dans des récits bruts. Ils font parfois quelques lignes, parfois des milliers de signes. Ils sont comme des bouteilles à la mer, des appels au secours, des cris de douleur et de révolte. Ils portent parfois beaucoup d’espoir. Mediapart a pu avoir accès aux données reçues par les animatrices de #MusicToo, un appel à témoignages lancé à l’été 2020 sur les réseaux sociaux, sur les violences sexistes et sexuelles dans la musique.