Ces années 80 en chansons engagées, par Usul

Par Usul et Rémi Liechti

Avec la disparition de France Gall, c’est toute une génération qui perd une figure pleine de fougue. Cette génération s’est engagée pour la paix, la solidarité, contre le racisme ou pour faire progresser un certain idéal de métissage et de tolérance qu’on retrouvait dans les chansons populaires de l’époque. Tout cela paraît bien lointain à présent…

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

© Mediapart

Avec la disparition de France Gall le 7 janvier, c’est toute une génération qui perd, encore, une figure pleine de fougue. Cette génération, ce n’est pas celle d’Usul et Cotentin, et pourtant, c’est sur celle-ci que porte ce nouvel épisode d’Ouvrez les guillemets. Cette génération s’est engagée, dans les années 1980, pour la paix, la solidarité, contre le racisme ou pour faire progresser un certain idéal de métissage et de tolérance qu’on retrouvait dans les chansons populaires de l’époque. Tout ça paraît bien lointain à présent. D’où l’intérêt de se replonger dans cette décennie, dont les combats ne sont pas si éloignés de ceux qui restent à mener aujourd’hui.

☞ Suivez « Ouvrez les guillemets » sur TwitterFacebook et YouTube.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale