Philippe espère éviter une déception post-grand débat

Par
Edouard Philippe s'est dit vendredi soucieux d'éviter une déception de la population française, alors que le "grand débat national" lancé pour répondre à la crise des "Gilets jaunes" entre dans une phase de "digestion".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Edouard Philippe s'est dit vendredi soucieux d'éviter une déception de la population française, alors que le "grand débat national" lancé pour répondre à la crise des "Gilets jaunes" entre dans une phase de "digestion".