Bure: un mur en partie abattu par les antinucléaires

Par

Des manifestants opposés au projet d'enfouissement des déchets radioactifs à Mandres-en-Barrois, près de Bure, dans la Meuse, ont abattu dimanche 14 août une partie du mur de béton construit par l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) pour protéger un chantier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des manifestants opposés au projet d'enfouissement des déchets radioactifs à Mandres-en-Barrois, près de Bure, dans la Meuse, ont abattu dimanche 14 août une partie du mur de béton construit par l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) pour protéger un chantier sur place.