Joël Gombin: «Le FN rallie peu de figures de premier plan de la droite»

Par

Pour le politiste Joël Gombin, le FN n'obtient pas pour l'instant de reports suffisants de voix de droite pour l'emporter au second tour. Le parti pâtit de son positionnement antilibéral sur l'économie, repoussoir pour cet électorat séduit par son discours sur l'immigration.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Front national peut-il « exploser » la droite comme il le répète ? Mediapart a posé la question à Joël Gombin, chercheur en science politique à l’université de Picardie, spécialiste de la sociologie et de la géographie des électorats frontistes (lire notre boîte noire). Le politiste décrypte pour Mediapart la stratégie du parti d'extrême droite et analyse la « contrainte » à laquelle il fait face, « entre les objectifs de premier tour et de second tour ».